Mon blog bien-être

Sport

De l’importance d’étirer son psoas!

Coucou les amis!

Je sais, ça fait longtemps que je n’ai rien posté sur mon blog!

J’ai profité de l’été pour me détendre, laisser mon corps se reposer, reprendre des forces après une saison sportive très chargée…

Ne culpabilisez pas : si vous avez beaucoup fait de sport pendant l’année, vous avez le droit de laisser votre corps « en jachère », c’est même une nécessité!

Mes seules activités estivales : la pratique du Pilates et quelques étirements, dont celui d’un muscle trop souvent négligé : le psoas iliaque!

Quand j’en parle autour de moi, la plupart des gens n’a jamais entendu parler de ce muscle.

C’est peut-être aussi votre cas 😉

Petit cours d’anatomie : le psoas iliaque est un muscle qui s’attache sur la dernière vertèbre dorsale (D12), les 5 vertèbres lombaires (L1 à L5), qui longe la face interne de la fosse iliaque pour aller s’attacher sur le fémur, au niveau de la hanche.

C’est le seul muscle faisant le lien entre le haut du corps et le bas du corps!

Psoas

A quoi sert-il?

C’est un fléchisseur de hanche.

flexion

Flexion de hanche

Il intervient donc dans la vie quotidienne : marche, montée d’escaliers, position assise,… ainsi que dans nos activités sportives (course à pied, vélo,…).

Hypersollicité, notre psoas peut être raccourci, raidi, sans qu’on le sache forcément.

Si vous avez mal dans le bas du dos ou dans la région de l’aine, c’est peut-être parce que votre psoas a (désespérément) besoin d’être étiré!

Je parle en connaissance de cause : pendant des années, j’ai souffert de douleurs lombaires.

Je me suis aperçue récemment qu’elles étaient dues à l’hypersollicitation de mon psoas.

J’ai donc étiré régulièrement ce muscle et mes douleurs ont disparu!

Je voulais partager mon expérience avec vous 🙂

Alors, comment étirer votre psoas?

Psoas tonal

Etirement du psoas droit :

Posez le genou droit au sol (placez un coussin sous votre genou pour plus de confort), et vos mains sur la jambe gauche fléchie à 90 degrés.

Reculez doucement la jambe droite et avancez le bassin, en gardant le dos droit et la plante du pied droit vers le haut.

Vous devez ressentir l’étirement au niveau de l’aine droite.

Maintenez la position entre 30 secondes et une minute.

Effectuez le même mouvement de l’autre côté afin d’étirer votre psoas gauche.

Vous pouvez également étirer votre psoas allongé sur votre lit : fesses sur le rebord, ramenez une jambe fléchie vers votre buste et relâchez l’autre dans le vide, en évitant de cambrer.

Sportifs ou moins sportifs, l’étirement régulier de votre psoas vous fera le plus grand bien 😉

Alors, bon stretching!

Et n’hésitez pas à partager votre expérience avec moi!

Photos et commentaires sont évidemment les bienvenus 🙂

 

Recommandé

Laisser un commentaire