Mon blog bien-être

Nutrition

On veut des bons oeufs ( et des poules heureuses )!

Comment bien choisir ses oeufs?

Rien de plus simple!

Depuis le 1er janvier 2004, on a enfin les moyens d’en savoir un peu plus sur la provenance de l’oeuf que l’on s’apprête à acheter.

Chaque oeuf, même vendu sans emballage, doit ainsi comporter sur sa coquille un chiffre nous permettant d’identifier les conditions d’élevage de la poule qui l’a pondu.

Ce chiffre précède les lettres FR ( qui nous indiquent que l’oeuf provient d’un élevage français ).

A quoi correspond-il? :

0 : oeufs de poules élevées en plein air, alimentation biologique.

1 : oeufs de poules élevées en plein air.

2 : oeufs de poules élevées au sol. Les poules n’ont pas accès au plein air. Elevage intensif mais sans cage.

3 : oeufs de poules élevées en cage.  Pas d’accès au plein air. Chaque poule dispose à peine de l’équivalent d’une feuille A4. Les poules sont entassées, stressées et souffrent souvent de multiples fractures.

En résumé, évitez les oeufs de catégories 2 ou 3, pondus par des poules qui n’ont jamais vu la lumière du jour…

Gardez toujours en tête de jeter un coup d’oeil à la coquille de l’oeuf : même les oeufs joliment mis en scène sur les marchés peuvent être de catégorie 3.

Enfin un moyen simple de connaître la qualité d’un produit, sans se laisser influencer par la publicité.

Sachant cela, j’ai mené ma petite enquête au supermarché et je me suis rendu compte que certains oeufs de grandes marques portaient sur leur coquille le code 3, alors que d’autres, de marque d’enseigne, bien moins chers, provenaient de poules élevées en plein air. Faites le test lors de vos prochaines courses, vous serez surpris!

Bref, connaître cette information m’a changé la vie!

Et, qui sait, si nous nous mettons tous à bannir les oeufs de catégories 2 et 3, peut-être réussirons-nous à faire reculer l’élevage en batterie et reviendrons-nous à un type d’élevage moins intensif, privilégiant le bien-être de la poule et donc la qualité de l’oeuf que nous retrouverons dans nos assiettes…

 

Recommandé

Laisser un commentaire